GUIDE IMMOBILIER

Combien vous coûte la vente de votre maison ?

Combien vous coûte la vente de votre maison ? - Homki
Sommaire

    Lorsque l’on vous parle de vendre votre bien immobilier, qu’est-ce qui vous vient spontanément à l’esprit ?… Excitant, angoissant, stressant, et… cher !!! Même pour un bien relativement médian, en vente autour des 300 000€, la vente peut coûter entre 12 000€ et 24 000€ uniquement en frais d’agence ! Mais où va cet argent et à qui (à part vous) profite la vente de votre maison ? Focus sur les principaux postes qui vous coûtent de l’argent, lorsque vous vendez un bien, notamment :

    • Les frais d’agence,
    • Les différents impôts, et taxes,
    • Les diagnostics immobiliers obligatoires,
    • Le déménagement.

    Les frais d’agence, le premier poste de dépenses dans une transaction immobilière ?

    Incontestablement, les frais d’agence immobilière représentent la plus grosse part des frais engagés par le vendeur. Globalement, les frais d’agence se situent autour de 4% à 8% du prix de vente du bien. Très souvent, pour les biens les moins chers, il existe même un montant minimum de commission, qui, rapporté au prix de vente, constitue un plus gros pourcentage que sur les maisons ou appartements plus chers! (voir notre article : Article: Frais d'agence, commission et taxes)
    Finalement, qu’incluent ces commissions ? Quels services pouvez-vous attendre à ce prix-là ?

    En général, les frais d’agence comprennent :

    • Une estimation de votre bien
    • Des photos de ce dernier
    • La rédaction d’une annonce diffusée sur les principaux sites professionnels
    • D’autres supports marketing type e-mailings professionnels
    • La prise en charge des visites
    • La négociation du prix avec les acheteurs
    • Un accompagnement jusque chez le notaire

    Il arrive même parfois que des agences immobilières facturent certaines prestations en supplément de leur frais d’agence, ce qui peut augmenter la facture. Il existe des alternatives afin de réduire les dépenses comme passer par une agence immobilière en ligne ou bien hybride (agence sans commission variable ou à prix fixe). Une agence 100% en ligne propose en réalité un service qui consiste seulement à référencer votre bien sur différents sites, pour un frais d’agence fixe sur une durée déterminée. Les visites et négociations avec les acquéreurs restent du ressort du vendeur. Une agence dite hybride, quant à elle, propose les avantages du digital associés sur le terrain, à l’expertise de vrais agents experts de leur secteur, pour une qualité de service augmentée et optimale. Le tout avec un coût nettement moins cher qu’une agence immobilière classique.

    Qui doit payer les frais d’agence ? Et quand doit -on les payer ?


    Étant donné que c’est le vendeur qui mandate l’agent immobilier en vu de vendre son bien, c’est en général lui qui devra s’acquitter de ces frais d’agence. Cependant, dans certains cas les frais d’agence peuvent être répartis entre vendeur et acquéreur, voir même être entièrement à la charge de l’acquéreur. Mais ce cas de figure est de plus en plus rare, la loi ALUR empêchant la modification d’un mandat déjà établi. Il faudrait que ce soit le propriétaire qui fasse la demande d’imputer les frais d’agence à l’acquéreur dès l’établissement du mandat. Le plus courant est le principe des frais au succès, c’est à dire que les frais d’agence sont payable uniquement en cas de vente du bien.

    Finalement, vendre ou acheter un bien immobilier, ça peut vite coûter cher…

    Absolument ! Pour être valable, toute transaction doit nécessairement s’effectuer par la procédure légale obligatoire, validée par le notaire. Il est garant du respect des lois et, par extension, de la protection de chacune des parties.

    A combien s'élèvent les frais de notaire ?


    Les frais de notaire représentent entre 6% et 8% du prix de vente incluant les frais d’agence d’un bien immobilier ancien (quand les frais d’agence sont à la charge du vendeur). Ils sont majoritairement constitués de taxes étatiques, que le notaire collecte. Quant à ses honoraires propres, il pratique des tarifs réglementés et ne peut donc pas facturer librement (plus d’infos sur le site: Notaires.fr). Les frais de notaire, à proprement parler, sont à la charge de l’acquéreur. La partie de la procédure légale, imputable au vendeur concerne principalement :

    • Les frais d’agence,
    • Les diagnostics immobiliers,
    • L’impôt relatif à une potentielle plus-value,
    • Les frais de mainlevée d’hypothèque – qui concerne les vendeurs qui ont souscrit un emprunt bancaire pour financer leur acquisition,
    • Les charges de copropriété (peuvent être réparties entre vendeur et acquéreur).

    L’acquéreur quant à lui devra s’acquitter :

    • Des frais de notaire,
    • De la commission d’agence si elle est à sa charge (assez rare)
    • Des coûts liés à un potentiel prêt bancaire,
    • Des charges de copropriété (peuvent être réparties entre vendeur et acquéreur).

    Les diagnostics immobiliers, qu’est-ce qui est obligatoire ?

    Depuis 2012, le vendeur doit fournir plusieurs diagnostics immobilier obligatoires, constituant le dossier technique de diagnostics d’un bien immobilier.
    A quoi servent les diagnostics lors d'une transaction immobilière ?
    Ces documents, à vocation informative, permettent à l’acquéreur d’acheter un bien en toute connaissance de cause, et de s’informer quant à sa consommation et sa performance énergétique par exemple (grâce au Diagnostic de Performance Énergétique spécifiquement, valable 10 ans). L’absence de diagnostics valides pourrait donc constituer un dol et engendrer la nullité de l’acte de vente, ou la diminution du prix de vente. Pour être valides, les diagnostics doivent être réalisés par un diagnostiqueur professionnel certifié, et respecter leur délai respectif de validité (de 6 mois à illimité). Les tarifs des diagnostics ne sont pas réglementés et varient en fonction de la surface ou de la localisation du bien à vendre. Les packages comprenant l’ensemble des diagnostics obligatoires coûtent en moyenne entre 300€ et 480€. Dans la plupart des cas, le vendeur doit s’acquitter du coût des diagnostics en plus de celui des frais d’agence.

    Comment s'affranchir d'onéreux frais d’agences ?

    Afin de pallier à tous ces inconvénients, l’agence immobilière Homki a décidé de proposer un service premium tout compris pour un frais d’agence fixe quelle que soit la valeur de votre bien immobilier. En effet pour seulement 2590€ (payable uniquement en cas de vente), les prestations suivantes sont comprises :

    • Un reportage photos réalisé par un photographe professionnel spécialisé dans l’immobilier,
    • Tous les diagnostics techniques obligatoires pour la vente de votre bien,
    • Un agent expérimenté et spécialisé dans votre secteur,
    • Une multidiffusion de votre annonce sur l’ensemble des portails immobiliers, ainsi que sur le site internet Homki,
    • L’achat d’espaces sponsorisés sur les réseaux sociaux pour votre bien,
    • L’accompagnement jusqu’à l’aboutissement de votre projet, soit jusqu’à la signature de l’acte authentique chez le notaire.

    Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non
    Cet article vous a-t-il été utile ? Non Oui

    Cela pourrait vous intéresser

    Voir tous les guides
    Vendez votre bien.
    2 590€ de frais fixes.
    Homki s’occupe de tout !
    Découvrez notre offre