GUIDE IMMOBILIER 3 min de Lecture | Avril 2021

Un Français sur quatre souhaite déménager cette année

Sommaire

    25% des Français ont l’intention de déménager en 2021, selon une étude Opinionway pour L'Officiel du déménagement. La situation actuelle fait prendre conscience de l’importance d’être bien dans son lieu de vie. Le type et la localisation du logement sont des caractéristiques essentielles lorsque les restrictions gouvernementales nous obligent à rester confinés. Ainsi, la part de personnes qui désirent changer de logement a augmenté de 10 points par rapport à l’année dernière. Espérer habiter dans un bien plus grand, s’éloigner des villes, avoir un extérieur, éviter d’être dans un désert médical, se rapprocher de ses proches; autant de raisons qui donnent envie de changer d’habitation.

    La crise sanitaire suscite des envies de changement

    Les jeunes sont les plus concernés. En effet, la moitié des sondés de 18 à 34 ans souhaitent déménager cette année ! 52% pour les 18-24 ans et 48% pour les 25-34 ans. Ras-le-bol de son habitation, de sa ville ? Oui, mais pas que. 54% des sondés qui ont cette intention sont prêts à déménager pour saisir une opportunité professionnelle ! La moitié d’entre eux déclare également être motivé par le désir de se rapprocher de la famille et des amis. En outre, la crise sanitaire donne envie de changer de cadre de vie… 20% de l’ensemble des sondés désirent déménager dans une ville plus petite ou une zone plus éloignée du centre urbain, pour habiter dans un cadre plus vert, plus spacieux, plus calme. Toutefois, 10% songent à migrer vers une ville plus grande ou une zone plus proche du centre urbain, afin de vivre dans un milieu plus citadin, plus dynamique, et ainsi, être moins isolés. A noter qu’une part importante de ces personnes viennent d’Île-de-France : 29% des sondés de cette région ont l'intention de déménager, contre 23% à l'échelle nationale.

    Vendre cette année : est-ce le moment idéal ?

    Véritablement, si un quart des Français mettent leur désir en action, on pourrait croire que le moment paraît propice pour vendre ! Les acquéreurs sont bien au rendez-vous et ce n’est pas sûr que cela dure... Même s’il est important de préciser que l’attentisme de certains acheteurs est réel. De surcroît, 17% des Français ont envie d’acheter un bien cette année, selon une étude BVA pour Drimki réalisée début février dernier. Les prix du marché immobilier dans la plupart des villes françaises ont atteint un seuil sans précédent. Comme à Toulouse, Marseille ou Lyon (où les prix ont bondi de 10,2% en un an). A contrario, Paris connaît une baisse des prix de 2.5%, une première depuis 20 ans ! Si vous voulez vendre votre bien parisien, il s’agirait de s’y mettre maintenant avant que les prix ne baissent de façon trop importante… ou d’attendre quelques années pour qu’ils repartent à la hausse ? En effet, certains économistes craignent une baisse des prix immobiliers dans les années à venir, en réponse à la crise économique qui touche notre pays.

    Tout est mis en oeuvre pour que le projet aboutisse

    Les personnes sondées lors de l’étude Opinionway ont été interrogées les 10 et 11 mars derniers, soit quelques jours avant le troisième confinement. Cela laisse présager d’une augmentation de la tendance. La situation actuelle, en corrélation avec l’envie de changer de lieu de vie des Français, permet de pouvoir déménager sans rencontrer de difficultés. En effet, le gouvernement autorise les visites de bien immobiliers, les déménagements même en dehors des 10km, ainsi que les rendez-vous chez les notaires. Les banques, quant à elles, proposent toujours un taux très raisonnable pour les prêts immobiliers, notamment pour les primo-accédants. Les agences immobilières digitales, comme Homki, continuent d’offrir à leurs clients la meilleure prestation possible afin que leurs projets immobiliers aboutissent sans accroc.

    Les points à retenir

    • 25% des Français ont l’intention de déménager en 2021.
    • La moitié des jeunes souhaitent changer de logement.
    • Les Français sont en majorité motivés par l’envie de se rapprocher de leurs proches.
    • La stabilisation des prix, voire la hausse dans certaines villes, fait que le moment est propice pour vendre un bien.
    • La crise sanitaire n’empêche pas de mener à bien son projet immobilier.
    Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non
    Cet article vous a-t-il été utile ? Non Oui
    Vendez votre bien.
    2 990€ de frais fixes.
    Homki s’occupe de tout !
    Découvrez notre offre