GUIDE IMMOBILIER 6 min de Lecture | Décembre 2020

Quel est le meilleur moment pour vendre son appartement ?

Sommaire

    Lorsque l’on envisage de mettre son bien à la vente, il est naturel de se poser la question du moment. La situation économique est-elle propice ? Est-ce recommandé de vendre ? La période de l'année est-elle idéale ? Suis-je prêt à vendre ? Tant de réponses qui tendent à faire la différence sur l'efficacité d’une vente. L’objectif premier étant de conclure une vente dans les meilleures conditions en obtenant le meilleur prix, autant choisir le meilleur moment pour vendre.


    Quel est le meilleur moment pour vendre son appartement - Homki

    Considérer la conjoncture économique

    Dans le cadre d’une vente immobilière, la situation économique globale et l’état actuel du marché immobilier actuel sont deux éléments qu’il ne faut pas lésiner. En effet, force est de constater que lorsque les grandes variables économiques et sociales tel l’emploi se portent bien, les acquéreurs sont plus nombreux et les prix de l’immobilier ont tendance à augmenter. En 2019 par exemple, la création de 405 000 emplois (en hausse de 1,4 % par rapport à 2018) a pu être corrélée avec un marché immobilier des plus actifs.

    Il est également opportun de suivre les tendances du marché immobilier. Certains indicateurs tels que l’ITI peut instinctivement vous guider. Grâce au rapport entre le nombre d'acheteurs et le nombre de biens à vendre, cet Indicateur de Tension Immobilière vous permet de comprendre l’impact sur le marché immobilier dans les 6 prochains mois.

    Le cours des ventes et l’évolution des prix des biens dans les quartiers environnant peuvent également être des informations précieuses sur l'état du marché immobilier.

    Surveiller les taux d’intérêt immobiliers

    En lien direct avec la conjoncture économique, le contexte bancaire a une influence certaine sur les ventes immobilières. C’est un fait, les taux d’intérêt bas tendent à augmenter le nombre de ventes. Avec des prêts bancaires avantageux, les acquéreurs voient la situation comme une opportunité et décident alors de concrétiser leur projet immobilier. Avec un taux moyen inférieur à 1,5 % pour un prêt sur 20 ans, les accédants à la propriété peuvent être enclins à acheter un bien dans ce contexte favorable.

    En revanche, dans le cadre d’une crise sanitaire, bien que les taux aient tendance à baisser, il faut rester vigilants. En effet, les banques resserrent alors les conditions quant à l’obtention de crédits. Aujourd’hui on considère qu’il n’est pas raisonnable de s’endetter au-delà de 33%. Le taux d’endettement ne doit pas excéder le tiers des revenus du foyer, au-dessus les banques estiment que le risque de défaut de remboursement est trop important.

    Vendre au printemps

    Après les fraîcheurs hivernales, le printemps et ses beaux jours donnent à nouveau du baume au cœur et notamment au marché de l’immobilier. La période printanière de mars à juin, constitue ainsi la période la plus propice pour mettre un bien à la vente.

    Jusqu’en juin,. Avec un moral des ménages en hausse, c’est aussi le moment de l’année où la demande est la plus forte de la part des acquéreurs et ainsi synonyme de hausse des prix. Une négociation au printemps tend à une signature durant l’été, une période plus favorable pour organiser un déménagement, notamment pour les familles souvent rythmées par les échéances de l’année scolaire. Toutes ces raisons font qu’on observe chaque année une recrudescence des transactions immobilières au printemps : n’hésitez pas à en profiter en mettant en vente votre appartement à cette occasion.

    Vendre en été

    Il est également intéressant de chercher un acquéreur pour votre appartement durant la période estivale. Bien que plus calme en termes de demande, cette période offre un certain nombre d’avantages. Lorsqu’ il fait soleil, tout semble plus beau, qui plus est lorsqu'on a un bel extérieur. Les acheteurs qui ne sont pas partis en vacances se montrent attentifs et disponibles.

    Vous rencontrerez certainement moins d’acheteurs intéressés par votre bien, mais ceux qui se déplaceront pour visiter seront sans doute mieux qualifiés.De plus, organiser des visites et créer un lien avec les éventuels acquéreurs semblent plus facile. Dans ce contexte, vous pourrez sans doute tirer votre épingle du jeu pour conclure une vente.

    Vendre en automne

    L’automne est une période peu prisée par les vendeurs. Le mois de septembre se caractérise par des demandes en berne, les acheteurs devant faire face à de multiples sollicitations : rentrée scolaire, achat des fournitures, reprise du travail, etc. A partir du mois d’octobre, l’activité reprend et des offres commencent à arriver de manière plus importante.

    Marqué par la baisse du moral des ménages, l’automne n’est traditionnellement pas le mois le plus réputé pour les investissements immobiliers. Le nombre limité d’acquéreurs renforce aussi la concurrence entre les propriétaires, avec des prix potentiellement à la baisse. Un appartement mis en vente pendant l’automne devrait logiquement partir moins rapidement. Si vous avez la possibilité de différer la mise en vente de votre logement, mieux vaut attendre le retour de la belle saison.

    Vendre en hiver

    Si l’on se fie à l’expérience des agents immobiliers, l’hiver n’est clairement pas le moment opportun pour envisager une vente. Dès le mois de novembre, les demandes sont en baisse et ne reprennent vraiment qu’au printemps. Quel que soit l’emplacement de votre bien, il est certain que vous aurez beaucoup moins d’offres en hiver, ce qui vous obligera à baisser votre prix pour obtenir une vente rapide.

    Cette tendance peut s’expliquer par un climat plus rude, moins adapté aux visites notamment. Une exception est à évoquer toutefois : si votre logement se situe dans une région montagneuse, l’hiver est la bonne période pour finaliser une vente. Historiquement, les mois de décembre et de janvier restent ceux où l’on recense le moins de transactions immobilières en France.

    Optimiser ses avantages fiscaux

    Un autre indicateur à prendre en compte pour favoriser la vente de votre appartement réside dans les avantages fiscaux proposés dans l’immobilier. Parmi les dispositifs d’incitation fiscale en vue, le plus efficace demeure encore la loi Pinel. Alors qu’elle devait se terminer en 2021, la loi a été prolongée exceptionnellement jusqu’à la fin de l’année 2022.

    Pour les acheteurs dans l’ancien, la loi Denormandie, reconduite jusqu’au 31 décembre 2021, est également une source d’opportunités intéressantes. Ces différents avantages fiscaux encouragent les investissements immobiliers et augmentent les chances de finaliser la vente de votre bien. Si vous avez profité vous-même de la loi Pinel, pensez bien à attendre la fin de votre engagement locatif pour mettre votre logement en vente. Plus généralement, il est recommandé d’attendre l’amortissement des frais de votre achat immobilier avant d’envisager une vente prochaine.

    S’adapter à sa situation personnelle

    Mais le meilleur moment ne serait-il pas celui où vous serez enfin prêt à passer le cap ? Une vente immobilière évoque un changement de vie. Qu’il s'agisse d’une mutation, d’une séparation, d’une naissance, d’une succession ou d'une simple envie de renouveau, ce sont sans doute ses projets de vie qui vous aideront à choisir le moment idéal pour mettre en vente votre bien. Parmi eux, certains, telle que la mutation, vous laisseront sans doute un peu plus temps pour mettre en place ce changement. Alors que d'autres tel qu’un divorce ne vous laisse pas tellement de latitude et de temps pour réunir les meilleures conditions. Quoi qu’il en soit, seules les perspectives, les objectifs et les contraintes de chacun seront déterminant sur le choix de la dite période de vente.

    Grâce à des outils technologiques de récupération des données, les professionnels de l'immobilier, notamment les agences immobilières “nouvelle génération" telle que Homki sont aujourd’hui capables d’appréhender au mieux l’évolution du marché, les tendances et les envies des potentiels acquéreurs et seront ainsi de parfaits partenaires pour vous accompagner dans la concrétisation de votre projet immobilier.

    Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non
    Cet article vous a-t-il été utile ? Non Oui

    Cela pourrait vous intéresser

    Voir tous les guides
    Vendez votre bien.
    2 990€ de frais fixes.
    Homki s’occupe de tout !
    Découvrez notre offre