GUIDE IMMOBILIER 7 min de Lecture | Juin 2021

Travaux d’isolation par l’extérieur : quelles sont les aides disponibles ?

Sommaire

    Deuxième source de déperdition de chaleur dans une habitation, les murs représentent environ 25% des pertes d’énergie dans un logement. La réfection de l’isolation des murs représente donc l’un des principaux travaux sollicités par les propriétaires et l’une des catégories de travaux permettant d’obtenir des aides provenant de différentes sources de financement. Si elle s’effectue souvent par l’intérieur, l’isolation des murs extérieurs autrement appelée ITE a pourtant de nombreux avantages. Quels sont les bénéfices de l’isolation des murs par l’extérieur ? Quelles sont les aides disponibles pour financer ces travaux et comment faire pour en bénéficier ? Tour d’horizon des dispositifs de financement de l’ITE.


    Rénovation de l

    Les avantages d’une isolation par l’extérieur

    Réaliser des travaux d’isolation extérieur présente plusieurs avantages au premier rang tels que l’amélioration du confort de l’habitation.

    Le confort

    La première raison poussant à refaire son isolation extérieure est bien sûr l’augmentation du confort thermique dans la maison. L’ITE permet ainsi de réduire considérablement les ponts thermiques, de conserver la chaleur en hiver et de préserver la fraîcheur en été. Une isolation extérieure permet également d’améliorer le confort acoustique en limitant les bruits provenant de l’extérieur et du voisinage.

    L’optimisation de l’espace

    L’isolation par l’extérieur permet une amélioration des performances énergétiques de l’habitat sans pour autant perdre une partie de la surface comme cela peut-être le cas avec une isolation par l’intérieur. La pose d’un isolant fait perdre environ 15 centimètres sur chaque mur. Rapporté à une isolation totale d’une habitation de 120m², c’est donc près de 6m² qui sont perdus avec une isolation par l’intérieur soit 5% de la surface habitable. L’ITE évite ainsi cet inconvénient et peut même être l’occasion de remodeler sa façade.

    Les économies d’énergie

    Les murs d’une maison sont responsables de 25% des déperditions de chaleur en moyenne. L’isolation des murs par l’extérieur est donc une priorité lorsqu’on souhaite réduire sa consommation énergétique. Si le prix d’une isolation par l’extérieur est assez élevé, estimé entre 8 000 et 12 000€ TTC pour une rénovation totale de 100 m² (entre 50 et 80 euros HT du m²) selon l’Anah, elle permettrait toutefois de réduire le montant de sa facture énergétique de 450 à 600€ par an selon le type de chauffage utilisé. Un investissement qui peut donc se révéler très rentable à terme d’autant plus avec la prise en charge d’une partie des coûts de l’installation grâce aux différentes aides à la rénovation énergétique.

    Les aides disponibles pour les travaux d’isolation extérieur

    Différents types d’aides directes ou indirectes et provenant d’acteurs différents permettent de réduire le montant de ses travaux d’isolation par l’extérieur.

    Les aides de l’Anah

    L’Agence Nationale de l’Habitat propose principalement 2 mécanismes d’incitation pour les travaux d’ITE : le dispositif Ma Prime Renov’ et le programme “Habiter Mieux Sérénité”.

    Ma Prime Rénov’

    Ce dispositif d’aide à la rénovation énergétique initialement destiné aux propriétaires les plus modestes est désormais ouvert à l’ensemble des propriétaires quel que soit leur niveau de ressources. Il vient désormais remplacer le CITE, le crédit d’impôt pour la transition énergétique pour les ménages réalisant des travaux d’isolation ou des achats d’équipements permettant une réduction de la consommation énergétique ainsi que le programme “Habiter Mieux Agilité”. Ma Prime Rénov’ est une aide directe versée en une fois d’un montant maximal de 20 000€ par logement. Elle peut être renouvelée tous les 5 ans. Elle ne peut être obtenue que pour des biens achevés depuis plus de 2 ans et occupés à titre de résidence principale soit par le propriétaire soit par un locataire. Bien que désormais ouvert à tous les propriétaires, le dispositif prévoit néanmoins l’attribution de montants différents selon les ressources des ménages. Pour les travaux d’isolation extérieure, 4 niveaux de ressources matérialisés par des couleurs sont ainsi définis et déterminent le montant de l’aide accordée :

    • Bleu : 75€ par m²
    • Jaune : 60€ par m²
    • Violet : 40€ par m²
    • Rose : 15€ par m²

    La surface de travaux maximale pour bénéficier de ce programme est limitée à 100 m².

    La Prime “Habiter Mieux Sérénité”

    Autre aide de l’Anah, la prime “Habiter Mieux Sérénité” est cette fois uniquement destinée aux ménages modestes ou très modestes pour les propriétaires réalisant des travaux d’isolation extérieure permettant d’améliorer d’au-moins 35% la performance énergétique du bâtiment. Là encore, le logement doit être occupé à titre de résidence principale et doit avoir été construit depuis plus de 15 ans. Calculés sur les ressources et la composition du foyer, les montants peuvent atteindre 35% du coût des travaux pour les foyers modestes et 50% pour les ménages très modestes. Cette aide est plafonnée à un montant maximum de 30 000€ de travaux qui doivent de plus obligatoirement être réalisés par un artisan certifié RGE. Elle n’est pas cumulable avec d’autres aides reçues de l’Etat au cours des 5 dernières années pour un même logement.

    Les facilité d’accès aux travaux

    D’autres aides plus indirectes simplifient l’accès aux travaux de réfection de l’isolation extérieure. C’est notamment le cas le l’éco-PTZ et de la TVA à 5,5%.

    L’éco-PTZ

    L’éco-prêt à taux zéro peut être sollicité par tous les foyers sans condition de ressources auprès d’un organisme bancaire ayant signé une convention avec l’Etat jusqu’au 31 décembre 2021. Il est destiné aux ménages en situation de précarité énergétique et permet de financer des travaux d’isolation extérieure et plus globalement de rénovation énergétique jusqu’à 30 000€. Le souscripteur ne règle donc aucun intérêt sur le montant de son emprunt, les intérêts étant pris en charge par l’Etat. Là encore, le logement doit être utilisé en tant que résidence principale et être construit depuis plus de 2 ans. Les mensualités de remboursement peuvent être étalées sur 15 ans au maximum.

    La TVA à 5,5%

    Également appelée “TVA écologique”, elle permet de bénéficier d’une réduction de TVA à 5,5% (contre 10 habituellement) pour des travaux réalisés par un artisan agréé RGE. Elle peut être obtenue pour les résidences principales mais aussi pour les résidences secondaires à usage d’habitation construites depuis plus de 2 ans. Cette remise de TVA s’applique à la fois sur le coût des matériaux mais aussi sur le coût de la main d'œuvre ou de tous les équipements nécessaires aux travaux d’isolation.

    Les autres aides pour l’isolation des murs extérieurs

    D’autres aides peuvent être sollicitées pour financer des travaux d’isolation par l’extérieur. C’est notamment le cas des entreprises privées engagées dans une démarche de réalisation d’économies d’énergie.

    La Prime Énergie :

    Elle est versée sous forme de virement bancaire par les entreprises signataires de la charte “Coup de pouce Energie” (fournisseurs d’énergie principalement) dans le cadre du dispositif des Certificats d’Economie d’Energie (CEE). La prime Coup de Pouce isolation est spécifiquement destinée aux travaux d’isolation pour les ménages en situation de précarité énergétique. Son montant dépend des ressources du foyer. Elle est pour l’instant reconduite jusqu’au 31 décembre 2021.

    Le Chèque Énergie :

    Destiné aux personnes ayant des ressources modestes, il peut servir au règlement des factures d’énergie mais peut aussi être utilisé pour financer des travaux de rénovation et donc spécifiquement des travaux d’ITE. Versé chaque année courant avril, son montant varie entre 48 et 277€ selon les ressources et la composition du foyer.

    Les aides des fournisseurs d’énergie (CEE)

    Des aides ponctuelles peuvent être sollicitées auprès des fournisseurs d’énergie et des grands hypermarchés afin de réaliser des travaux d’isolation extérieure. Ces aides accordées selon les situations peuvent prendre la forme de diagnostic de performance énergétique, de conseils, de mise en relation avec un réseau d’artisans qualifiés, de prêts à taux bonifié ou de remise sur l’achat de matériaux. La liste des travaux concernés est définie au préalable par ces entreprises. En contrepartie de cette aide, les fournisseurs d’énergie ou hypermarchés reçoivent des Certificats d'Économie d'Énergie leur permettant d’attester auprès des pouvoirs publics de leur action en vue d’inciter les consommateurs à réaliser des économies d’énergie.



    Les points à retenir

    • Réaliser des travaux d’isolation extérieur présente plusieurs avantages tels que le confort de l’habitation, l’optimisation et l’espace et l’économie d’énergie.
    • La Prime Énergie, le Chèque Énergie ainsi que les aides des fournisseurs d’énergie (CEE) peuvent être sollicitées pour financer des travaux d’isolation par l’extérieur.
    • La Prime “Habiter Mieux Sérénité” et “Ma Prime Rénov’” sont les deux aides principales proposée par l’Agence Nationale de l’Habitat.
    Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non
    Cet article vous a-t-il été utile ? Non Oui

    Cela pourrait vous intéresser

    Voir tous les guides
    Vendez votre bien.
    2 990€ de frais fixes.
    Homki s’occupe de tout !
    Découvrez notre offre