GUIDE IMMOBILIER 6 min de Lecture | Novembre 2020

Les 4 travaux essentiels pour faire des économies d'énergie

Sommaire

    Travaux essentiels n° 1 : Isolation des combles perdus et de la toiture

    Parmi les types de travaux à réaliser pour faire des économies d'énergie, l’isolation des toits et des combles est une priorité. Rénover cette partie de votre habitation est indispensable pour lutter contre les déperditions énergétiques. Selon la configuration de votre logement, vous pouvez empêcher de cette manière plus d’un quart des fuites thermiques susceptibles de survenir dans l’habitat. Plusieurs techniques peuvent être mobilisées afin de procéder à l’isolation de vos combles, perdus ou aménagés, et de votre toit. Dans tous les cas, pensez à faire appel à une entreprise ou un artisan RGE afin de pouvoir profiter des aides financières mises en place par le gouvernement.

    L’isolation des combles perdus se fait à l’aide d’un produit isolant déposé à même le plancher. En limitant les déperditions d’énergie, ce procédé permet de conserver la chaleur l’hiver et la fraîcheur l’été. Selon les matériaux utilisés, une meilleure isolation phonique peut aussi réduire les bruits en provenance de l’extérieur. Pour isoler votre toit, il est possible d’intervenir par l’extérieur (sous les tuiles) ou par l’intérieur (sur les rampants de toiture). Un grand choix d’isolants est à votre disposition, en fonction de la technique choisie et de votre budget. Pour les combles perdus, la perlite est une solution efficace, tout comme les laines animales ou les laines minérales, relativement peu coûteuses. Des solutions plus écologiques, mais plus chères, sont possibles pour une isolation haute performance.


    Les 4 travaux essentiels pour faire des économies d

    Travaux essentiels n° 2 : Isolation thermique des fenêtres

    Pour vos économies d'énergie, l’état de vos fenêtres est un autre élément à ne pas négliger. Des installations vétustes ne sont pas optimales pour conserver la chaleur, de même que des fenêtres simple vitrage. Une mauvaise isolation au niveau des fenêtres peut entraîner jusqu’à 15 % des déperditions thermiques dans une maison. Ce faisant, vous êtes dans l’obligation de chauffer davantage et plus longtemps, ce qui se répercute immanquablement sur vos factures d’énergie. Réaliser des travaux d’économies d'énergie à ce niveau se révèle peu onéreux et vous permet de diminuer de manière notable vos dépenses sur le long terme. Des vitrages de qualité contribuent en outre à assurer un chauffage homogène dans votre habitation, en évitant toute sensation de froid.

    Vous pouvez vous tourner ici vers des ouvrants modernes munis de double ou de triple vitrage. Le remplacement de vos anciennes fenêtres ou porte-fenêtres représente un gain certain pour garantir une meilleure isolation dans votre logement. Des prix variables sont proposés en la matière, en fonction de la taille des installations, du choix des menuiseries et de la qualité des vitrages. Pour les propriétaires, ces travaux ont également un intérêt réel en cas de vente. Une isolation efficace permet d’obtenir un meilleur diagnostic de performance énergétique (DPE), ce qui constitue un argument pour faciliter une vente à un tarif avantageux. C’est aussi un moyen de réduire votre empreinte écologique au quotidien en chauffant moins.

    Travaux essentiels n° 3 : Isolation des murs par l’intérieur ou l’extérieur

    De manière plus globale, faire des économies d'énergie implique de revoir l’isolation de votre habitation. Dans ce but, il est important de supprimer tous les ponts thermiques et de vous assurer que vos murs retiennent la chaleur de façon efficiente. Des travaux d’économies d'énergie au niveau des murs permettent de réduire de 25 % environ les pertes d’énergie. Véritable gain de confort, une isolation adéquate de vos murs n’est pas à sous-estimer lorsqu’il s’agit d’effectuer des travaux de rénovation dans un habitat. Vous aurez le choix ici entre privilégier l’isolation par l’intérieur ou bien opter pour l’isolation par l’extérieur, plus chère mais plus efficace.

    La solution la plus courante est de se tourner vers une isolation thermique par l’intérieur. Pour cela, un professionnel RGE viendra installer un matériau isolant depuis l’intérieur de votre logement. La pose est facile et rapide, les travaux moins importants qu’avec l’isolation par l’extérieur et des résultats probants sont assurés. Aucun type d’autorisation administrative n’est requis par ailleurs. Une réduction de la surface habitable et la modification de l’installation électrique restent à prévoir. D’une efficacité remarquable, l’isolation par l’extérieur demande des travaux plus conséquents. Cette technique affiche des performances thermiques excellentes. L’installation du matériau isolant sur la façade est 15 % plus effective mais cela implique d’en modifier la structure et de réaliser des travaux d’ampleur.

    Travaux essentiels n° 4 : Remplacer son chauffage par un système plus performant

    Pour prétendre à des économies d'énergie visibles sur vos factures, votre système de chauffage est un élément à ne pas oublier. Une chaudière datant de plus de dix ans n’est pas en mesure de vous assurer un rendement optimal. À l’inverse, les équipements de nouvelle génération vous garantissent de hautes performances énergétiques, en ayant recours en outre aux énergies renouvelables. Si l’investissement de départ, de plusieurs milliers d’euros, peut paraître conséquent, il sera vite amorti par les économies réalisées et les aides financières pouvant être sollicitées dans ce cadre.

    Un chauffage vétuste est à la fois énergivore, dangereux pour la santé et peu compatible avec les impératifs de défense de l’environnement. Dans une démarche de transition énergétique, l’État propose de nombreux dispositifs permettant aux particuliers de s’équiper à moindre coût d’un système de chauffage moderne et performant. Gages d’économies d'énergie, une chaudière à granulés, une chaudière à condensation, un chauffage solaire combiné ou un poêle à bois performant sont autant de solutions à envisager pour moderniser vos équipements. Avec l’un de ces appareils, un gain de 20 à 35 % sur vos dépenses de chauffage peut être obtenu. Le remplacement d’une ancienne chaudière est donc incontournable pour effectuer des économies d'énergie.

    Cas concret : quels travaux d'économies d'énergie pour votre maison ?

    Pour un propriétaire souhaitant rénover son logement, des économies d'énergie non négligeables sont possibles en ciblant les tâches indispensables. Une opération d’amélioration énergétique peu paraître coûteuse de prime abord mais il faut intégrer deux éléments importants ici. D’une part, ces modifications seront rentabilisées sur le long terme sur vos factures énergétiques. D’autre part, de nombreux dispositifs (MaPrimeRénov, aides de l’Anah, éco-PTZ, TVA à 5,5%), souvent cumulables, vous permettent de financer jusqu’à 90 % des frais engagés en fonction de votre niveau de revenus.

    Dans le cas d’une habitation vétuste, les rénovations suivantes sont à considérer. Une isolation des combles perdus, avec un soufflage d’ouate de cellulose, coûte entre 20 et 50 euros le mètre carré. Une ancienne chaudière à charbon peut être remplacée par une chaudière à condensation coûtant entre 2 000 et 3 000 euros. L’isolation par l’intérieur des murs, entre 50 et 90 euros le mètre carré, permet de chauffer moins. Pour environ 500 euros pièce, des fenêtres double vitrage peuvent remplacer efficacement vos anciennes installations. Enfin, une climatisation performante peut être ajoutée avec un système de VMC pour un montant compris entre 2 500 et 5 000 euros.

    Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non
    Cet article vous a-t-il été utile ? Non Oui

    Cela pourrait vous intéresser

    Voir tous les guides
    Vendez votre bien.
    2 990€ de frais fixes.
    Homki s’occupe de tout !
    Découvrez notre offre