GUIDE IMMOBILIER 6 min de Lecture | Octobre 2022

Se chauffer pas cher : les meilleures astuces

Sommaire


    Se chauffer à 19 degrés maximum, mettre des cols roulés plutôt que monter le chauffage, penser à la « sobriété énergétique » : cela n’échappe à personne, la question du chauffage cet hiver occupe le paysage médiatique français. Ici, nous allons vous donner quelques astuces pour chauffer votre logement sans que cela ne se ressente sur vos factures !


    se chauffer naturellement

    Nous avons tous été prévenus : se chauffer va devenir un luxe. Au même moment, les prix continuent d’augmenter en immobilier, l'huile et les pâtes suivent cette lignée, les prix de l’énergie ont explosé et l’hiver va bientôt arriver. Alors, pour vous préparer au mieux aux épisodes de froid, nous vous faisons un résumé des systèmes de chauffage jugés comme étant les plus rentables sur le long terme.


    Des systèmes de chauffage économiques


    Il faut savoir qu’en France, en moyenne, 41 % de la population se chaufferait à l’électricité, 27 % au gaz naturel, 23 % grâce aux énergies renouvelables, seulement 5 % au bois. Se chauffer a un prix et pour faire des économies, certaines personnes décident d’investir dans des appareils moins coûteux, plus écologiques et qui permettent un meilleur rendement énergétique.


    Chauffage au bois : le combustible le moins cher


    Le bois est l’énergie la moins chère du marché. N'hésitez pas à faire une étude de marché ou être conseillé pour trouver le meilleur prix lors de l'installation de votre nouveau système qui vous permettra de vous chauffer au bois. 

    Poêle à granulés 

    Comptez 85 % de rendement énergétique pour ce système de chauffage en vogue, considéré même comme le moins cher. Attention, en revanche, cela ne peut pas réchauffer une grande maison. 

    • Prix : entre 3 000 et 6 000 €
    • Aides de l’Etat : entre 500 et 800 €.

    Poêle à bois 

    C’est l’installation pour se chauffer la moins coûteuse du marché ! 

    • Prix : entre 1 000 et 10 000 €, selon le modèle. 
    • Aides de l’État : entre 500 et 800 €.


    Pompe à chaleur, climatisation réversible


    La climatisation réversible consomme moins d'énergie qu’elle n’en produit et peut vous permettre de réduire votre facture énergétique

    Une climatisation réversible est en fait une pompe à chaleur air/air qui produit de l'air chaud ou de l'air froid. 

    Pompe à chaleur 

    Pour l'installer, sachez qu'il est indispensable d'avoir une très bonne isolation. Peu importe le système choisi (eau-eau, air-air, air-eau, sol-eau), cela s'avère toujours très économique et le retour sur investissement se fait au bout de quelques années. Le rendement atteint les 100 % et les ménages qui l'installent réduisent tout de suite leur consommation d'énergie de 70 % (1000 € sur un an pour une maison...).  

    • Prix : entre 6 000 et 20 000 €, selon le modèle. 
    • Aides de l’État : jusqu'à 5 000 €.

    En outre, sachez qu'un climatiseur traditionnel fonctionne à l'électricité et est donc très énergivore


    Des chaudières économiques


    Chaudière à condensation à pellets

    Diviser sa facture d’énergie par deux, c’est possible avec la chaudière à condensation à granulés (appelés pellets) ! C'est la meilleure solution en termes de rendement énergétique. Elle alimente le chauffage mais aussi l'eau chaude sanitaire et peut répondre aux besoins d'une grande maison. 

    • Prix : entre 13 000 et 22 000 €
    • Aides de l’Etat : jusqu’à 1 200€, sans compter les crédits d’impôts.


    Chaudière gaz à condensation 

    Si vous êtes raccordé au gaz de votre ville, vous pouvez vous tourner vers une chaudière gaz à condensation, ce qui vous permettra d’économiser 30 % de votre facture énergétique en moyenne. Cet équipement recyclable récupère l’énergie en condensant la vapeur des gaz de combustion. 

    • Prix : jusqu’à 11 000 €
    • Aides de l’Etat : jusqu’à 11 000 €, sans compter les crédits d’impôts.

    Ce qui en fait un investissement rentable très rapidement. 

    Se chauffer sans dépenser : 5 astuces anti-froid


    Lorsque certaines personnes ont froid chez elles, leur réflexe est d’augmenter le chauffage. Or, s'il y a des courants d'air ou si simplement le logement est mal isolé, augmenter le chauffage est une perte d’énergie, et d’argent. En effet, se chauffer peut coûter cher et une mauvaise isolation thermique fait exploser le budget... D'où les nouvelles règles en vigueur concernant la location de biens avec une mauvaise note au DPE (diagnostic de performance énergétique) !


    Lorsque des travaux de rénovation ne sont pas prévus ou si vous avez un logement bien isolé mais que vous souhaitez économiser, voici 5 conseils. Ce sont des gestes simples qui peuvent permettre de réduire sa facture de chauffage ! 


    Ne pas lésiner sur les tapis et rideaux


    Mettre des rideaux épais devant vos fenêtres permet d’ajouter une isolation à vos ouvertures, responsables du rafraîchissement de votre intérieur. Cela participe à empêcher, gratuitement, l’air de passer.


    Fermer les volets au maximum


    Peu importe le type de fenêtres que vous possédez, fermer les volets toutes les nuits et en journée lorsque vous êtes absent peut grandement aider. Sans pour autant réchauffer un bien, cela va de soi, les volets permettent au moins de bloquer un peu le froid. 


    Investir dans des plaids et des bouillottes


    Rien de plus réchauffant qu’une bouillotte posée sur soi devant la télévision ou mise dans le lit avant de se coucher. Cela peut vous réchauffer instantanément ! D’ailleurs bien plus que d’allumer le chauffage à 25 degrés dans une chambre qui n’a pas été chauffée de toute la journée.


    Faire réfléchir la chaleur


    Saviez-vous que l'on pouvait faire réfléchir la chaleur dans son logement ? En fait, l'objectif est que la chaleur produite par le chauffage ne soit pas absorbée par le mur ! En installant des panneaux réfléchissants sur le mur,


    Choisir le bon programme sur vos systèmes de chauffage


    Si, comme beaucoup de Français, votre système de chauffage est un radiateur, alors vous devez savoir le régler pour ne pas trop consommer. Il est conseillé de le régler à 16°C ou 17°C dans la chambre la nuit ou dans une pièce inoccupée, en mode éco ☽, 19°C dans la pièce de vie et 22°C dans la salle de bains utilisée, en mode confort ☼.  Sinon 17°C lorsque ces pièces sont inoccupées. 


    L’énergie solaire : une installation chère mais très rentable sur le long terme


    L’énergie solaire est une énergie gratuite, inépuisable et c’est une source de chaleur non polluante ! Se chauffer grâce au soleil, voici la solution la plus économique (quand les systèmes sont déjà installés…) et écologique. Beaucoup rêveraient d’avoir la possibilité de mettre le chauffage sans culpabiliser, sans penser à son portefeuille… Le problème ? L’installation coûte relativement très cher. Alors cela constitue un investissement à long terme. Quels sont les prix ? 

    • Panneaux solaires hybrides, entre 12 000 et 16 000 €. Ce sont des installations aérovoltaïques où l'une des faces des panneaux solaires, installés sur le toit, se compose de cellules photovoltaïques qui génèrent de l'électricité et l'autre est constituée d'échangeurs thermiques capables de produire de l'eau chaude et d'alimenter le chauffage. 
    • Plancher solaire, entre 10 000 et 11 000 €. Ce sont des panneaux solaires thermiques qui alimentent un plancher chauffant grâce à un fluide colporteur. Cela fait monter la température du logement directement à travers le sol. 
    • Pompe à chaleur solaire, entre 15 000 et 25 000 €. Elle pompe l’énergie thermique présente dans l’environnement pour la redistribuer dans le système de chauffage, créer l’eau chaude et tout cela grâce à un circuit thermodynamique. 


    Les points à retenir

    • Pour se chauffer pas cher, il est conseillé d'investir dans des systèmes de chauffage économiques, d'isoler au maximum son logement.
    • Pour réduire sa facture énergétique, vous pouvez trouver des solutions qui réchauffent le logement naturellement au lieu de monter votre radiateur.
    • Il est conseillé de bien programmer ses systèmes de chauffage et de baisser au maximum lors des absences ou dans les pièces inocupées.
    • À long terme, le système le plus rentable est une installation liée à l'énergie solaire qui est l'énergie la moins chère...
    Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non
    Cet article vous a-t-il été utile ? Non Oui

    Cela pourrait vous intéresser

    Voir tous les guides
    Vendez votre bien.
    3 900€ de frais fixes.
    Homki s’occupe de tout !
    Découvrez notre offre