GUIDE IMMOBILIER 7 min de Lecture | Août 2021

L’emplacement : quelle importance pour l’achat immobilier ?

Sommaire

    On dit souvent qu’il y a trois critères à privilégier lors de l’achat immobilier : l’emplacement, l’emplacement et l’emplacement. Un célèbre adage régulièrement cité, notamment Outre-Atlantique. Force est de constater qu’un bien peut se transformer du sol au plafond. Il peut être démoli, embelli, arrangé de toutes les façons possibles. Or, il n’existe qu’une chose que l'on ne peut jamais changer, c’est sa situation géographique. Si vous cherchez la perle rare, pour habiter ou pour investir, n'oubliez jamais ce critère-clé. Homki vous énumère les raisons de son importance.



    L’emplacement : quelle importance pour l’achat immobilier ?

    L’impact sur le prix du bien

    En vue de l’achat de sa résidence principale, de sa résidence secondaire, d’un investissement locatif, d’un local commercial, de bureaux,l’emplacement est le premier élément et le plus important à prendre en compte. C’est la pierre angulaire de l’achat immobilier.

    Choisir son lieu de vie fait partie des choix les plus considérables que l’on soit amené à faire. Le logement est généralement l’endroit où l’on passe, plus ou moins, la moitié de sa vie, selon les profils, les villes et les vies de chacun. Alors il est important d’être bien placé. Dans la bonne ville, dans le bon quartier, dans la bonne rue. Chacun désire habiter dans le plus bel endroit, par définition, dans l’endroit le plus cher. C’est la loi de l’offre et de la demande.

    Un bien immobilier situé en périphérie de Saint-Etienne pourra coûter dix fois plus cher s’il est situé en plein Paris, ou en bord de mer sur la Côte d’Azur. S’il fait la même superficie, offre les mêmes prestations : l’emplacement fait toute la différence.

    Pour autant, il ne faut pas perdre espoir. Il est largement faisable de trouver l’endroit idéal qui entrera dans le budget, quitte à revoir à la baisse certains de ses critères, notamment la superficie. Oui, endroit convenable et prix raisonnable : c’est possible. Être en mesure de se renseigner sur les prix du marché immobilier permet de faire une bonne affaire, ou plutôt, ne fait pas faire de mauvais choix ! Ainsi, bénéficier de conseils prodigués par des professionnels de l’immobilier peut s’avérer décisif quand vient le moment de choisir un secteur. Surtout quand vous déménagez dans une ville que vous ne connaissez pas.

    Prendre en compte sa situation personnelle et professionnelle

    Être à proximité du lieu de travail

    Lorsque vous cherchez à acheter un logement, n’oubliez pas de penser à votre quotidien et à l’aspect pratique. Être près du travail paraît absolument capital pour la plupart des actifs. En fonction du trafic de la ville, des horaires de bureau, du nombre d’heures de travail, ne pas perdre des heures dans les transports ou embouteillages est un critère essentiel dans la qualité de vie. Ainsi, il est de coutume que les zones urbaines, proches des secteurs d’activités professionnelles, soient très plébiscitées. Dans la même idée, les zones rurales ont l’avantage de bénéficier de prix immobiliers plus avantageux.

    Assurément, cela dépend du profil, du point de vue ; pas tout le monde n’a les mêmes priorités ! Certains feront le choix de préférer s'éloigner du lieu de travail privilégiant ainsi la proximité avec le calme, la nature, d’autres, habiter près des lieux de loisir et de culture.

    Être à proximité de lieux essentiels

    Pour une majorité de futurs acquéreurs, la proximité avec différents commerces peut s’avérer indispensable. Dans la même idée, il faut s’informer quant à la proximité avec les transports en commun, les parkings, voire les autoroutes ou les lignes ferroviaires en fonction des habitudes.

    Les futurs acquéreurs qui ont des enfants, ou des adolescents, doivent se renseigner sur les crèches et établissements scolaires du quartier. D’abord, sur leur proximité avec le bien, ensuite sur la possibilité de s’y inscrire. Enfin, pouvoir jauger le niveau scolaire peut paraître essentiel pour certaines familles. L’affectation dans les établissements scolaires publics étant, en effet, réalisée en fonction de l'adresse de la famille et du périmètre géographique des écoles.

    Des critères qui peuvent être rédhibitoires

    L’exposition

    Vous avez eu un réel coup de cœur pour un bien mais, au cours de la visite, vous vous rendez compte qu’il n’est pas du tout lumineux. Pire, la lumière ne traverse jamais les pièces principales ou encore, le vendeur vous explique que l’exposition ne permet de voir le soleil que le matin. Vous n’êtes ainsi sûrement pas la première personne à être rebutée par ce critère considérable. Une fois de plus, cela est dû à l’emplacement ! La vue du logement peut aussi être un élément bloquant ou au contraire, la raison d’un coup de cœur. Alors ne lésinez pas sur les exigences.

    Le bruit

    Il arrive que le bruit ambiant perturbe le quotidien de nouveaux propriétaires à un point tel qu’ils décident de revendre le bien peu de temps après l’avoir acheté. Un grand nombre de nuisances sonores peuvent être rédhibitoires : bruit de la rue et des voitures, de la proximité avec un lieu nocturne, de la mauvaise isolation entre voisins, travaux incessants. En ce sens, n’hésitez pas à bien insister sur ce point lors des visites du bien, voire à demander aux habitants du quartier ou de l’immeuble.

    L’environnement social

    Un quartier, une rue peut avoir une âme. À vous de voir si elle convient à vos goûts, si vous vous y sentez bien. Pensez à l’affect, laissez marcher votre instinct. La population du quartier vous correspond-elle ? Quartier familial ou étudiant, d’une rue à l’autre, l’ambiance peut considérablement changer. Des éléments perturbateurs tels que la présence d’une boîte de nuit, d’une gare routière sont susceptibles de considérablement dévaloriser votre bien. L’aspect sécuritaire est également un critère décisif : sachant cela, évaluez l’ambiance et renseignez-vous !

    Penser au futur

    On n’achète pas un bien immobilier comme l’on achète des chaussures. C’est un investissement sur le long terme, c’est un choix souvent mûrement réfléchi. Outre la qualité de vie espérée dans le bien, la rentabilité obtenue en le louant, il faut penser au futur. Et donc l’emplacement revêt encore une importance non négligeable.

    En vue de la revente

    Le quartier va-t-il se détériorer ou s’améliorer ? C’est une question extrêmement importante lorsque l’on investit dans un bien immobilier. N'hésitez pas à vous renseigner quant à la réputation du quartier : son marché immobilier est-il tendu ? Risque-t-il de perdre son attractivité ? Investir en pensant à la revente et à la possible plus-value est essentiel lorsque vient le moment de choisir l’emplacement.

    Se renseigner en mairie afin de connaître les projets d'urbanisme et identifier les projets en cours ou à venir peut s’avérer décisif. Un quartier qui va être en travaux pendant dix ans peut bloquer la revente, c’est un fait. Alors qu’une réhabilitation de la zone, la création de nouveaux commerces, peut rendre le bien plus attrayant. En outre, regardez l’historique des transactions pour vous informer quant à l’évolution des prix locaux des dernières années. Il est important d’être au fait du marché immobilier du quartier : est-il dans une dynamique évolutive ? La demande connaît-elle une baisse ?

    Pour un investissement locatif

    Acheter un bien pour le louer implique obligatoirement de se renseigner sur la rentabilité locative : le prix du loyer étant majoritairement estimé en fonction de la localisation. Il faut investir au bon moment, au bon endroit. Tenez compte de la demande locative et de l’offre de logement du lieu. En outre, la taxe foncière est calculée selon la commune et, dans le même idée, l’encadrement des loyers s’applique selon la ville (en zone tendue). Tant de raisons qui poussent à choisir avec discernement l’emplacement de votre futur achat immobilier.

    Les points à retenir

    • On peut rénover un bien immobilier de A à Z, mais on ne pourra jamais changer son emplacement.
    • L’emplacement est le critère n°1 pour estimer le prix d’un bien immobilier.
    • Parfois, il est essentiel de choisir un bien à proximité du travail, des transports, des commerces.
    • Penser à la revente en s’informant quant à l’attractivité du quartier est primordial.
    Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non
    Cet article vous a-t-il été utile ? Non Oui

    Cela pourrait vous intéresser

    Voir tous les guides
    Vendez votre bien.
    2 990€ de frais fixes.
    Homki s’occupe de tout !
    Découvrez notre offre