GUIDE IMMOBILIER 8 min de Lecture | Juin 2021

Frais d'agence immobilière : comment économiser ?

Sommaire

    Lorsque l’on souhaite vendre son bien, il est courant de solliciter une agence immobilière pour profiter de son expertise et, ainsi, faciliter le processus de transaction. En France, 2 ventes sur 3 passent par une agence immobilière. Toutefois, il ne faut pas omettre les frais d’agence qui représentent, en moyenne, 4.87% du prix de vente (source Galian). Bon nombre de Français se disent aujourd’hui mécontents des agences immobilières et 85 % trouvent que ces honoraires sont trop élevés (source Statista, 2021). Pour répondre à cette problématique, de nouveaux concepts ont vu le jour. En outre, il existe des méthodes permettant de faire des économies sur ces frais. Homki vous livre, à travers cet article, tout ce que vous devez savoir sur le sujet.


    Frais d’agence immobilière - Homki immobilier

    Comment sont calculés les frais d'agence ?

    D'une agence à l'autre, le montant des frais d’agence et leur mode de calcul peuvent varier et ce facteur peut s'avérer déterminant dans le choix de l'agence à laquelle confier son bien. Tout d’abord, il faut savoir que le montant des frais d’agence ne fait l’objet d’aucune obligation légale, chaque agence est donc libre de fixer les tarifs qu’elle souhaite. La seule obligation sera de faire preuve de transparence sur les frais. Ces derniers doivent être clairement affichés au sein de l’agence, sur le site internet, sur tous les supports publicitaires et sur les portails immobiliers, et notés TTC (Toutes Taxes Comprises).

    Qui plus est, il existe plusieurs modèles de calcul en ce qui concerne les frais d’agence. En effet, le modèle le plus courant proposé sera celui de la commission variable, en pourcentage. Elle sera calculée sur le prix de vente du bien et pourra varier entre 4% et 8% de ce dernier. Il n’est donc pas rare que les honoraires puissent s’élever à plusieurs milliers d’euros et ce même si des tarifs dégressifs sont pratiqués en fonction de la valeur du bien.

    Les agences immobilières à prix fixe

    Les Français pointent du doigt ces honoraires jugés trop élevés et sont, dans l’ensemble, déçus des services proposés lors de leur vente ou de leur achat immobilier... Ces frais ont de plus en plus tendance à ralentir, voire paralyser, certaines transactions portant les biens en vente au-dessus des prix du marché. Malgré tout, de par leurs coûts fixes, les agences traditionnelles ont énormément de mal à baisser leur commission.

    Ainsi, des agences nouvelle génération à frais fixes sont nées. Ces dernières proposent un prix fixe quelle que soit la valeur du bien. Chez Homki, par exemple, les honoraires seront de 2 990€, que le bien soit à 100 000 € ou 1 million d’euros. Ce nouveau concept est notamment lié à la révolution numérique et à la digitalisation des outils de travail.

    L’enjeu essentiel de ces agences est d’offrir la meilleure expérience qu’il soit grâce aux nouvelles technologies, tout en réduisant les coûts sur les locaux commerciaux et le temps dépensé pour la prospection, par exemple. La satisfaction client doit ainsi être au cœur des préoccupations et il est essentiel que le projet immobilier soit parfaitement réalisé.



    Tableau frais d’gence - Homki immobilier

    Qui paie les frais d'agence ?

    Généralement, c’est le vendeur qui aura la charge des frais d’agence immobilière puisque c’est lui qui sollicitera les services de l’agence en question : on parle d’honoraires à charge vendeur. Cependant, il n’y a pas d’obligation légale en la matière, c’est l’agence qui choisit. Que ce soit l’un ou l’autre, l'information portant sur le responsable du paiement devra être mentionnée dans le mandat immobilier signé entre le propriétaire et l'agent immobilier ainsi que dans l'annonce de diffusion ou sur la vitrine de l'agence.

    Dans le milieu de la transaction immobilière, le paiement des honoraires à la charge de l’acquéreur est aussi courant. Dans cette configuration, le prix de vente est séparé des frais d’agence et on les verra apparaître dans l’annonce. Par exemple : 350 000 € + 5 % d’honoraires (soit 367 500 €).

    Or, on se rend compte que les frais d’agence, même lorsqu’ils sont à charge vendeur, sont payés indirectement par l’acquéreur. La plupart du temps, les frais d’agence sont ajoutés à la valeur vénale du bien. Si le bien ne se vend pas, le prix sera baissé et ainsi, les honoraires seront imputés au net vendeur.

    Quelle est la commission d'un agent immobilier ?

    Depuis quelques années maintenant, l’agent immobilier a mauvaise réputation. Il est même considéré comme l’une des professions qui inspirent le moins confiance. Le manque de réactivité, de fiabilité, de transparence et les honoraires injustifiés sont au cœur du problème. Il convient, néanmoins, de noter que les honoraires d’agence, au même titre qu’une autre profession libérale, rémunèrent des compétences et des services de professionnels mandatés pour réaliser une transaction.

    Contrairement aux idées reçues, la totalité des frais d’agence ne revient pas à l’agent immobilier. En réalité, sur le montant total des frais, ce dernier ne touchera qu’une commission allant de 10% et 30% du coût total des frais d’agence. L’agent immobilier s’occupe de l’estimation, de la séance photo, de la rédaction d’annonce, de toutes les visites, de la qualification des acquéreurs, de la partie administrative.

    Le reste étant directement affecté à l’agence afin de permettre la rémunération fixe de l’ensemble du personnel, l’entretien des locaux, la communication, etc. Bien entendu, plus les frais seront élevés, plus l’agent immobilier sera rémunéré. C’est pourquoi ces derniers déploient souvent beaucoup plus d’énergie pour la vente de biens onéreux dont la commission est plus importante. En revanche, les agents libres qui ne dépendent pas d’une agence immobilière conserveront l’intégralité de la commission.

    Comparer les frais d'agences

    Afin de tirer un maximum du bénéfice de sa transaction immobilière, il faut faire évidemment attention aux frais d'agence. Entreprendre certaines démarches pour réduire les frais d’agence ne sera que bénéfique pour son budget.

    Ainsi, comparer les offres sera capital et d’autant plus lorsque l’on sait qu’à Paris, l’offre est très versatile et les frais d’agence peuvent varier du simple au triple. Il faut donc le temps de se renseigner auprès de différentes agences immobilières pour connaître le montant des honoraires, mais aussi de se renseigner auprès des mandataires immobiliers et de leurs tarifs.

    Par ailleurs, on prendra également le temps de comparer les frais d’agence proposés avec les services mis en place par son agent immobilier. Le mandat exclusif peut aussi être une belle occasion pour négocier ses frais d’agence. Le logement ne sera pas en vente dans une autre agence. Mais, en contrepartie, les agences concèdent une remise sur les frais d'agence, pouvant aller jusqu'à 10%. Cette exclusivité devient alors une bonne monnaie d’échange.

    Séparer les frais d'agence du prix de vente

    Enfin, si les frais d’agence sont à la charge de l'acquéreur, ce dernier pourra également mettre en place un processus pour lui permettre d’en diminuer le montant. Bien souvent, le prix de vente d’un bien est proposé avec les frais d’agence inclus. Il sera possible de demander à ce que les frais d’agence soient séparés du prix de vente. L’agent immobilier touchera la même somme, mais cela permettra d’économiser sur les frais de notaire qui représentent souvent 7% du prix de vente du bien. Ainsi, en enlevant le montant des frais d’agence du coût total du bien, ce dernier sera revu à la baisse et il sera alors possible d’économiser sur les frais de notaire.

    Négocier ses frais d’agence

    Bien évidemment, une négociation toute simple permettra également de faire baisser les frais d’agence. Si les grandes chaînes d’agences immobilières n’ont généralement que peu de marge de manœuvre, les petites agences de quartiers sont bien souvent plus enclines à faire un effort. Tout dépendra de la personne que l’on aura en face de soi et des possibilités dont elle dispose pour faire un geste.

    Il est possible de faire baisser le taux des frais d’agence en faisant jouer l’argument de la concurrence. Les agences immobilières traditionnelles passent beaucoup de temps à chercher des biens à vendre. Parfois, elles préféreront baisser leurs honoraires pour obtenir le mandat.

    Frais d’agence fixes chez Homki

    Enfin, pour économiser sur les frais d’agence tout en bénéficiant d’un service optimal, vous avez la possibilité de passer par une agence sans commission variable. C’est aujourd'hui la solution la plus fiable et la moins onéreuse.

    Dans ce type d'agence, le mandat exclusif prend tout son intérêt. En effet, sans concurrence, l’agence est plus impliquée dans la vente de votre bien, plus transparente et plus présente. C'est pour cela que les agences sans commission ont un taux de transformation supérieur aux agences traditionnelles - 95% dans le cas de Homki immobilier.

    Comme toujours, être informé reste le meilleur moyen pour réaliser des économies. Renseignez-vous avant de solliciter les services d’une agence plutôt qu’une autre. Faire en sorte de réduire les frais d’agence est tout à fait possible, il suffit seulement de trouver la méthode adéquate en fonction de sa situation.



    Les points à retenir

    • D'une agence à l'autre, le montant des frais et leur mode de calcul peuvent varier.
    • Il est possible de négocier les frais d’agence directement auprès de l’agent immobilier.
    • L’agent immobilier ne perçoit que 10 % à 30 % du total des honoraires d’agence.
    • La meilleure solution pour économiser sur les frais d’agence est de vendre son bien par le biais d’une agence digitale à prix fixe.
    Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non
    Cet article vous a-t-il été utile ? Non Oui

    Cela pourrait vous intéresser

    Voir tous les guides
    Vendez votre bien.
    2 990€ de frais fixes.
    Homki s’occupe de tout !
    Découvrez notre offre