GUIDE IMMOBILIER 5 min de Lecture | Novembre 2020

Comment vendre/revendre un appartement Loi Pinel ?

Sommaire

    Définition d'un bien loi Pinel

    La loi Pinel est un dispositif de défiscalisation mis en place depuis le 1er janvier 2015. Elle porte le nom de Sylvia Pinel, alors ministre du Logement. Ce dispositif reprend le principe de lois antérieures, comme la loi Scellier ou la loi Duflot, en permettant à des propriétaires d’obtenir des remises fiscales importantes en échange d’un engagement de location durant une période donnée. Cette loi offre trois possibilités aux acquéreurs : un engagement locatif de 6 ans pour une réduction d’impôt de 12 %, de 9 ans pour 18 % ou de 12 ans pour 21 %. Contrairement aux dispositifs précédents, il permet de louer à une personne de sa famille (du moment qu’elle ne dépend pas du même foyer fiscal).

    Cette loi impose certaines conditions aux propriétaires. Les biens doivent se situer dans des zones géographiques où la demande locative est forte (zones A, Abis et B1). Alors qu’à l’origine cette solution de défiscalisation était possible pour des appartements et des maisons, ces dernières en sont exclues à partir du 1er janvier 2021. Le dispositif Pinel peut accompagner un investissement maximal de 300 000 euros par an, avec un plafond fixé à 5 500 euros le mètre carré. Un plafonnement des loyers et des ressources des locataires est aussi à respecter pendant la durée de l’engagement.


    Comment vendre/revendre un appartement Loi Pinel ? - Homki

    Peut-on vendre un appartement loi Pinel avant 9 ans ?

    Le dispositif Pinel est particulièrement avantageux pour les propriétaires, dans la mesure où il permet de faire l’acquisition d’un bien immobilier sans réaliser pour cela d’apport initial. En effet, les loyers perçus et les déductions fiscales servent ici à couvrir l’ensemble du prêt effectué pour l’achat du bien en question. Pour autant, les propriétaires peuvent regarder plus loin que cet achat initial et souhaiter vendre un appartement acquis au moyen de ce dispositif. La durée de location minimale est alors de 6 ans. Il est impossible de revendre un bien Pinel avant ce délai sans perdre les avantages fiscaux obtenus jusque-là.

    Pour les propriétaires, il est donc recommandé de ne pas s’engager pour 9 ou 12 ans si la revente est une priorité. La loi permet notamment de s’engager pour 6 ans seulement, puis d’étendre la durée de l’engagement pour une ou deux périodes de 3 ans supplémentaires. Dans tous les cas, il est indispensable d’attendre la fin de la période d’engagement de location pour envisager la vente d’un appartement. Dans le cas contraire, le remboursement à l’État des réductions d’impôt perçues annulerait tout l’intérêt du dispositif. La revente avant la fin de la période d’engagement n’est autorisée que dans les cas particuliers où le propriétaire perd son emploi, est reconnu invalide ou décède.

    Conditions de la revente d'un bien loi Pinel

    La mise en vente d’un bien Pinel est autorisée dès lors que la période d’engagement de 6, 9 ou 12 ans a pris fin. Une seconde condition est à respecter dans ce cadre : ne pas être en déficit foncier. Durant votre engagement locatif, les loyers sont imposés après déduction de différentes charges liées aux travaux de rénovation et à l’exploitation du bien notamment. Si ces charges déductibles se révèlent supérieures au revenu brut foncier d’une année fiscale, il s’agit alors d’un déficit foncier. À partir du moment où vous rencontrez un déficit foncier pour un bien Pinel, une revente ne peut pas être réalisée au cours des trois années à venir. Il s’agit d’une règle s’appliquant à l’ensemble des investissements locatifs fonciers susceptibles d’être faits en France. Suite à une déclaration de déficit foncier, le logement sera à remettre en location jusqu’à la fin de la troisième année suivante.

    Quand revendre son bien loi Pinel ?

    Vendre un appartement tout en ayant perçu des réductions d’impôt avec ce dispositif doit se faire systématiquement après la fin de la période d’engagement. Le propriétaire est alors libre de revendre son bien Pinel au prix du marché. Outre les cas particuliers évoqués précédemment, il n’existe pas de moyens pour revendre un bien avant la fin de l’engagement locatif sans devoir rembourser toutes les déductions fiscales versées au titre du dispositif Pinel. Dans le cas d’un appartement acheté en 2010 et loué immédiatement, pour un engagement locatif de 6 ans, la revente du bien est possible à partir de 2016. Il est possible également de s’engager pour 3 ans supplémentaires et de revendre l’appartement en 2019, ou d’étendre encore la location pour 3 ans et de procéder à une mise en vente en 2022.

    Une situation spécifique est à prendre en compte : si vous avez acheté un bien dans une résidence où les autres propriétaires sont également des investisseurs, il se peut que plusieurs appartements soient mis en vente à l’issue de la période de 6 ans. Dans ce cas, pour éviter d’avoir trop de logements en vente en même temps, ce qui peut amener à baisser les prix, il est préférable de laisser passer une période de 3 ans avant d’envisager la vente.

    Comment vendre un bien Pinel avec un locataire en place ?

    Si vous souhaitez vendre votre bien Pinel mais que le logement est encore loué, deux cas de figure sont possibles. Si le locataire est présent et que l’engagement locatif n’est pas arrivé à son terme, vous ne pouvez pas vendre, à moins de perdre les sommes touchées au titre de la défiscalisation. Il est fortement déconseillé d’opter pour un tel choix. Si l’engagement locatif a pris fin, le propriétaire est autorisé à vendre son bien, même loué, en suivant les règles habituelles.

    Il faut respecter alors les droits du bail d’habitation et délivrer le congé au locataire, au moins 6 mois avant la fin du bail, par courrier recommandé. Il lui est proposé ainsi d’acquérir le bien. Une notice d’information doit aussi être transmise. En cas de refus, le propriétaire peut récupérer son bien à partir de la fin du préavis et le vendre par la suite.

    Quelle fiscalité pour la revente d'un bien loi Pinel ?

    La fiscalité d’un bien Pinel ne diffère pas de celle touchant les autres biens immobiliers en France. Une revente d’un tel logement est notamment soumise à l’impôt sur les plus-values immobilières.

    Le propriétaire réalise une plus-value si le prix de vente dépasse le prix d’achat majoré des frais de notaire, des commissions diverses et des coûts de rénovation. Dans ce cas, la plus-value réalisée est imposée à 19 % au titre de l’impôt sur le revenu et à 15,5 % via les prélèvements sociaux. Cette double imposition décroît à partir de la sixième année, pour une exonération après 30 ans.

    Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non
    Cet article vous a-t-il été utile ? Non Oui

    Cela pourrait vous intéresser

    Voir tous les guides
    Vendez votre bien.
    2 990€ de frais fixes.
    Homki s’occupe de tout !
    Découvrez notre offre