GUIDE IMMOBILIER 8 min de Lecture | Janvier 2022

Metaverse, cryptomonnaie, NFT : tout comprendre à l'immobilier virtuel

Sommaire

    Le metaverse, ou métavers en français, est un terme qui envahit depuis peu le paysage médiatique international et fait rêver tous les géants du web. Mark Zuckerberg a fortement contribué à la résurgence de ce mot (créé en 1992 par Neal Stephenson dans son ouvrage Snow Crash) en annonçant qu’il renommait son groupe Facebook “Meta”, le 28 octobre 2021. Parallèlement, les cryptomonnaies n’ont jamais autant fait parlé d’elles ! Immobilier, mais également jeu, travail, culture : tout sera désormais possible dans ce monde virtuel. Mais qu’est-ce que le métavers ? Peut-on investir dans l’immobilier virtuel ?




    Qu’est-ce que le metaverse ?

    Le métavers, qui signifie « au-delà » (méta) de « l’univers » (vers), est un monde fictif qui combine réalité virtuelle, réalité augmentée et réalité étendue. Le terme est régulièrement utilisé pour décrire une future version d'Internet où des espaces virtuels, persistants et partagés seront accessibles via des interactions 3D. Il traduit le prochain grand saut dans l'évolution d'Internet.

    Sachez que le metaverse existe déjà dans une version simplifiée : les êtres humains sont ainsi remplacés par des avatars, des sortes de doubles digitaux -bien au-delà des réseaux sociaux. Preuve en est : une entreprise, nommée Virbela, a recruté 160 employés à travers le metaverse et ces derniers ne se voient jamais dans le monde physique. Sachez aussi qu’il existe plusieurs métavers différents dans lesquels vous pouvez pratiquer plusieurs activités.

    Quel est l’objectif ?

    Le métavers tente de créer des passerelles entre le monde réel et le monde virtuel. Cette fusion des deux mondes permet aux utilisateurs de pratiquer de nombreuses activités. C’est un espace où se déroulent de véritables échanges de valeur : entre utilisateurs ou bien entre la plateforme et les marques passant par du contenu, des produits, ou de la discussion. Dans ce monde virtuel, tout est possible : organiser des défilés de mode, acheter de l’art, posséder des terrains, effectuer de vraies démarches administratives, travailler, jouer. Certains experts prévoient même que, dans quelques années, les présidents organiseront des sommets via leur avatar dans le métavers et que tout le monde aura son jumeau virtuel !

    Si le métavers gagne en popularité, cela s’explique par le fait que de plus en plus de personnes déplacent leurs activités en ligne, notamment en raison de la pandémie de Covid-19.

    Récemment, Séoul a investi 3,9 milliards de wons (environ 2,8 milliards d'euros) dans la création du Metaverse Séoul : un projet qui s'inscrit dans le cadre du plan Seoul Vision 2030 lancé par son maire Oh Se-hoon. Le but ? Faire de Séoul "un leader mondial, une ville de coexistence, de sécurité et d'émotion", a précisé le maire.

    Les habitants de Séoul pourront ainsi mettre leur casque de réalité virtuelle pour rencontrer des fonctionnaires de la ville dans ce nouvel espace et pourront même assister à de grands événements. L’objectif étant de dépasser les contraintes temporelles et spatiales, notamment pour les personnes à mobilité réduite.

    Immobilier virtuel dans le métavers

    L’immobilier virtuel a le vent en poupe ! Le metaverse apparaît désormais comme une marketplace (place de marché) dans laquelle n’importe qui peut acheter des terrains. L’immobilier virtuel reprend ainsi les codes de l’immobilier du monde réel : les espaces sont délimités, des propriétaires possèdent des parcelles de terrain et peuvent construire, revendre, acheter et louer ! Chaque semaine, ce sont des centaines de millions de dollars qui sont dépensés pour acheter des logements virtuels.

    Or, investir dans l’immobilier virtuel n'est également pas à la portée de toutes les bourses… Selon le Figaro, l’entreprise new-yorkaise Republic Realm a investi à elle seule la somme record de 4,3 millions de dollars pour un terrain sur The SandBox, où les joueurs peuvent discuter, jouer ou même assister à des concerts. Dans le même temps, le prix moyen d’une parcelle de Decentraland a triplé en un an et celui d’un terrain dans le metaverse Cryptovoxels est passé de 821 $ à 3 895 $.

    La société Token’s a déboursé 2,42 millions de dollars pour 565 mètres carrés de terrain dans Decentraland pour le Fashion Street Estate. Soit 618 000 MANA, la cryptomonnaie de Decentraland.

    Quel intérêt d’acheter un bien ou terrain virtuel ?

    Vous devez vous dire que cela peut paraître cher et bien en dehors des réalités (c’est le cas de le dire). Cette idée de dépenser des millions pour posséder des biens virtuels est pour beaucoup complètement invraisemblable.

    Acheter et vendre des parcelles de terrain à travers l’immobilier virtuel pose donc la question de son utilité à moyen ou long terme ? Les participants ont un désir créatif de s’exprimer en possédant des objets dans le metaverse : dans ce cas, posséder des terres. Ou ce sont juste des spéculateurs qui voient ça comme un investissement. Car le retour sur investissement potentiel semble prometteur.

    Exemples

    100 millions de dollars de vente en une semaine ont été réalisés récemment ! Selon Grayscale, l’opportunité de marché pour donner vie à n’importe quel nombre de métavers peut valoir plus de 1 000 milliards de dollars de revenus annuels. La société de gestion d’actifs estime que les revenus liés aux jeux virtuels pourraient atteindre 400 milliards de dollars en 2025, contre 180 milliards de dollars en 2020 !

    Plusieurs experts s’accordent à dire que les achats de terrains virtuels participeront à transformer le metaverse (voire les métavers individuels) en un écosystème virtuel dynamique dans lequel nous participerons tous, plus ou moins.

    Qu’est-ce que les NFT ?

    Auparavant, il était inconcevable de pouvoir payer pour quelque chose de non tangible. Avec la révolution numérique, il est maintenant habituel de dépenser de l’argent pour un abonnement d’une plateforme de séries, un jeu vidéo en ligne, un ebook. Les NFT sont des jetons non fongibles traduits de l’anglais Non Fungible Token. Le jeton étant un actif numérique émis par la blockchain. La blockchain (chaîne de blocs, en français) étant une technologie qui permet de stocker et transmettre des informations sans intermédiaire centralisé.

    À la différence des cryptomonnaies, telles que le célèbre Bitcoin, les NFT sont non interchangeables et uniques. Ce sont comme des certificats d’authentification qui permettent de rendre non fongibles des éléments virtuels : parcelle de terrain virtuel, œuvre d’art etc.

    Les NFT sont des applications aujourd’hui utilisées dans le monde de l’art mais qui tendent à s’utiliser dans des domaines variés, tels que les jeux vidéo, ou le sport. Les NFT permettent ainsi d’investir dans l’immobilier.

    Fongible, non fongible : que cela signifie-t-il ?

    Un objet non fongible est un objet unique qui n'est pas interchangeable. Par exemple, un euro est fongible, un bitcoin est fongible. On peut échanger des euros ou des cryptomonnaies et ils garderont leur valeur, mais un NFT, comme une œuvre d'art, est non fongible, car unique.

    C’est dans cette idée que le marché des NFT a été créé. A l’heure d’internet, il est facile de copier/coller n’importe quel fichier numérique. Or, le NFT désigne un fichier numérique auquel un certificat d'authenticité numérique a été attaché. Précisément, c’est un jeton cryptographique stocké sur une blockchain. Le fichier numérique seul est fongible, qu'il s'agisse d'une photo, d'une vidéo ou autre, le NFT associé est non fongible ! Cela permet d’apporter de la rareté intégrée aux NFT.

    Peut-on investir dans l’immobilier virtuel ?

    Difficile de prédire l’avenir pour ce nouveau marché. Or, pour le moment, il est important de préciser que le marché de l’immobilier virtuel n’a connu que la hausse. Il faut inévitablement réaliser plusieurs recherches avant de se lancer dans un tel investissement et ne pas risquer d’investir au-delà de ce que l’on peut se permettre de perdre !

    Désormais, n’importe qui dispose de nombreuses options pour acheter des NFT. Alors qu’auparavant l’achat d’objets virtuels se limitaient aux jeux vidéos (exemple : Minecraft), aujourd’hui, vous pouvez investir dans des terrains en tant que NFT, sur Next Earth ou Decentraland, par exemple.

    Comment faire pour investir dans Decentraland ?

    Si vous souhaitez investir sur la plateforme de réalité virtuelle Decentraland, il faut comprendre comment elle fonctionne. Basée sur la blockchain, elle compte 90 000 terrains (ce qui crée la rareté) et chaque parcelle est représentée par un NFT et mesure 16 mètres sur 16. Elle constitue aujourd’hui le plus grand univers de l’espace NFT (avec ses propres jetons MANA).

    • Vous pouvez vous rendre sur la marketplace et vous inscrire, ensuite vous pouvez explorer la partie “Parcels and Estates”.
    • Parcourez les terrains disponibles et choisissez ! Comme tout bien, vous pouvez voir le prix du terrain, sa disponibilité, le nom du propriétaire etc. Et cliquez sur acheter pour procéder à l’achat.
    • Vous devez connecter un portefeuille qui contient assez de MANA ou Ethereum (ETH) afin d’effectuer l’achat.

    Des biens immobiliers financés en cryptomonnaie

    Depuis quelques années, des biens immobiliers (en réel…) sont financés en cryptomonnaies. Une tendance qui devrait se confirmer dans les mois et années à venir. En Floride, les transactions immobilières effectuées en Bitcoin ont fait leur apparition dès 2009 ! La mention «Bitcoin accepté» s’est largement multipliée dans les descriptifs de certaines annonces de vente de logements aux Etats-Unis et dans d’autres pays. La France, une nouvelle fois, accuse un retard important sur le sujet. Affaire à suivre.



    Les points à retenir

    • Le métavers tente de créer des passerelles entre le monde réel et le monde virtuel et permet aux utilisateurs de pratiquer de nombreuses activités.
    • Le metaverse apparaît désormais comme une marketplace dans laquelle n’importe qui peut acheter des terrains, louer, vendre, constuire.
    • L’immobilier virtuel permet d’investir pour un retour sur investissement potentiel prometteur.
    • Un NFT désigne un fichier numérique auquel un certificat d'authenticité numérique a été attaché (pour ajouter de la rareté à un objet virtuel).
    Cet article vous a-t-il été utile ? Oui Non
    Cet article vous a-t-il été utile ? Non Oui

    Cela pourrait vous intéresser

    Voir tous les guides
    Vendez votre bien.
    2 990€ de frais fixes.
    Homki s’occupe de tout !
    Découvrez notre offre